Maison des traditions

English
Accueil > Exposition temporaire

Exposition temporaire

Découvrez les images...> Voir le diaporama

Portrait de Yolande Rapoport

Crédit photo ANACR

[Exposition temporaire]
Du 27 juillet au 12 août 2018
Les Femmes dans la Résistance

Réalisée par le comité ANACR (Association Nationale des Anciens Comattants et Ami(e)s de la Résistance) de La Châtre.

Au sein de la Résistance, les femmes sont moins représentées que les hommes. Souvent cantonnées à des tâches subalternes, le rôle des femmes durant la Guerre 39-45 a été sous-estimé. Minoritaires dans la lutte armée ou dans le maquis, les femmes ont pourtant apporté une aide indispensable dans la clandestinité. Hébergeuses, agents de liaison, "boîtes aux lettres" ou dactylos ... les femmes ont opéré un grand nombre d'actions qui s'inscrivait dans la lutte contre l'occupant.

Cette exposition mettra en lumière également des grands noms de résistantes françaises mais aussi des figures de l'Indre comme Yolande Rapoport, collégienne, elle participe à un groupe de résistance au sein du collège de La Châtre et devient agent de liaison ; ou encore Madame Langlois, directrice de l'école maternelle de La Châtre, elle cache de nombreuses familles juives en leur ainsi la déportation et sert également de "boîtes aux lettres" ... Et bien d'autres....

  • • Tout public
  • • Tarif en vigueur au musée
  • • Renseignement : 02 54 48 00 57
 

Exposition temporaire


 

Crédit photo Yannick Pirot

[Exposition temporaire]
  du 18 mai au 15 juillet 2018 -
Passe la primaire ! par le photographe Yannick Pirot

La Maison des Traditions, en partenariat avec l'association des Amis de la Maison des Traditions, présente une exposition intitulée "Histoires d'écoles" pendant toute la saison 2018. Grâce à la reconstitution d'une salle de classe des années 1950, vous pouvez plonger dans vos souvenirs d'école ! Plumes Sergent Major, porte-plumes, buvards, ardoises, jeux d'autrefois...autant d'objets et d'histoires à découvrir !

En parallèle, le musée accueille l'exposition photographique de Yannick Pirot, clin à l'école d'aujourd'hui !

Depuis plusieurs années, en milieu rural, les communes faiblement peuplées se sont regroupées afin de conserver l'école primaire au plus près de leurs habitants.

L'école de Thevet St Julien fait partie d'un Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) et accueille des élèves de CM1 et CM2. Au printemps 2017, ils sont vingt élèves dont douze en CM2.

Ce témoignage photographique, réalisé pendant le dernier trimestre 2017, rend compte de la vie de cette école rurale. Des temps de classe au temps de récréation en passant par celui du repas. On y découvre ces élèves et leur maitresse dans des travaux collectifs ou individuels, dans des moments de concentration, d'interrogation et de participation. Ils ont une relation privilégiée avec leur maîtresse mais doivent aussi développer, dans le cadre d'une école à deux niveaux, des pratiques de travail en autonomie, qu'elles soient individuelles ou collectives. Comme dans les autres écoles de la République, ces élèves suivent leur apprentissage et préparent leur passage en sixième.

Car ces élèves, et particulièrement les CM2, vivent leur dernière année en école primaire. Ils sont les plus grands et seront les petits à la rentrée prochaine. Une transition pas toujours facile à appréhender : un lieu plus grand avec plusieurs salle de classes de classe, beaucoup plus d'élèves dans l'établissement, des professeurs multiples, des adultes référents dans plusieurs domaines et donc une organisation trés différente de ce qu'ils ont vécu jusqu'ici. C'est pourquoi est également évoqué dans le reportage, la visite du collège du secteur, organisée pendant le dernier trimestre qui permettra de répondre à beaucoup de ces questionnements.

C'est au bout du compte un témoignage sensible sur ces élèves vivant un "entre deux âges", celui de l'enfance à l'adolescence où leur autonomie va aller en grandissant et ce, dans une école rurale....

Yannick Pirot est auteur photographe indépendant depuis plus de 15 ans. Installé en Berry, son travail se partage entre travaux de commandes (marchés publics, entreprises...) et témoignages photograpiques personnels qui naissent à la fois de rencontre (s), d'une volonté de raconter des histoires et de témoigner de son époque. Il intervient auprés des jeunes générations par le biais d'ateliers de sensibilisation et d'initiation à la photographie. Depuis 2005, il est le photographe du Festival des Bains Douches, à Lignières.

  • • Tout public
  • • selon les tarifs en vigueur au musée
  • • Places limitées : non
  • • Renseignement : 02 54 48 00 57
 
Mentions légales | Crédits | Contact | Liens | Infos pratiques | Copyright © 2012 La Maison des Traditions de Chassignolles